Conclusion

S'il veut avoir la moindre chance dans sa lutte contre le VIH/sida, le monde doit forger une grande alliance où mieux unir ses efforts. »

Déclaration d'engagement sur le VIH/sida de Kofi Annan, ONUSIDA, juin 2001

En juin 2001, les Nations Unies ont lancé le défi à tous les pays du monde de s'unir pour combattre le VIH. Le Canada compte parmi la centaine de nations à avoir adopté la Déclaration d'engagement sur le VIH/sida, présentée lors de la Session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies. Dans le cadre de cet engagement, nous avons promis de renforcer nos programmes nationaux en matière de VIH ainsi que les efforts déployés sur le plan international pour combattre le virus.

Au premier plan : le Canada se mobilise contre le VIH/sida constitue une étape cruciale pour remplir cette promesse. Ce plan offre une vision audacieuse de l'orientation que nous voulons suivre en tant que nation dans la lutte au VIH/sida au cours des cinq prochaines années. Il établit une approche globale prometteuse, une approche orientée sur les problèmes sanitaires et sociaux sous-jacents qui fragilisent les gens devant le VIH et d'autres problèmes de santé. Ce plan invite les Canadiens engagés dans la lutte contre le VIH à travailler ensemble pour formuler une réponse plus efficace et mieux coordonnée, une réponse qui nous permettra d'enrayer le virus et de sauver des vies.

Ensemble, nous pouvons faire en sorte que la troisième décennie du VIH/sida soit sa dernière.